Ce que nous recherchons, c’est la liberté d’être nous-mêmes, d’exprimer ce que nous sommes. Les quatre accords tolteques, Don Miguel Ruiz

En 2014, cultivez votre bonheur

bonheurJe vous souhaite chers lecteurs, une très bonne et douce année 2014. Qu’elle voit se réaliser, vos désirs les plus chers malgré les potentiels obstacles ou difficultés.

Quant à moi, je vais me consacrer à la finalisation de mon livre. Je posterai moins d’article dans un premier temps. N’hésitez pas à rejoindre ma page Facebook, ici. Je continuerai d’y publier mes coups de cœur, des choses qui m’inspirent ainsi que les initiatives des personnes qui utilisent leurs talents. Et bien sûr d’échanger avec vous.

Je vous dirai aussi, n’oubliez pas de cultiver votre bonheur, j’explique pourquoi ici.

Les drôles de défis pour développer vos talents,  c’est ici .

A très bientôt

Dovi

 

Défi N° 3 : Vos habitudes gagnantes

Crédit photo Fotolia

Crédit photo Fotolia

Notez vos habitudesce que vous ne pouvez pas vous empêcher de faire

Cette semaine,  nous rentrons dans le vif du sujet.  Si vous relevez ce défi, vous allez commencer à toucher du doigt quelque chose d’essentiel. Vous allez identifier ce qui vous caractérise, percevoir les trucs dans lesquels sont imbriqués vos talents. Etes-vous prêt ? C’est parti.  

Le défi de cette semaine est de noter vos habitudesce que vous ne pouvez pas vous empêcher de faire.

Si nous pouvons avoir de mauvaises habitudes qui nous freinent, nous avons aussi de bonnes habitudes qui nous portent, nous font vibrer, avancer dans la vie. Ce sont ces « bonnes  » habitudes qu’il s’agit d’identifier.

Dans un premier temps, Il s’agit donc de noter au sens figuré du terme, vos habitudes. Cette semaine à la fin de chaque journée, repassez-vous mentalement ce que vous avez fait.  Et essayez de trouver vos façons systématiques de penser et ce que vous ne pouvez pas vous empêcher de faire.

 

1. Vos façons systématiques de penser

 Quelle est votre façon à vous de voir le monde ?

En face d’une situation, à quoi pensez-vous systématiquement ?

Pensez-vous souvent aux aspects positifs, négatifs ou aux différentes possibilités ?

Face à un fait, émettez-vous des hypothèses autres celles communément admises ?

Recherchez-vous souvent les aspects comiques ou les aspects dramatiques d’une situation ? Ou les 2 ?

Recherchez-vous les défauts  ou les  atouts d’une chose ? Ou les 2 ?

En face d’un problème, recherchez-vous les leçons à tirer  ou les perspectives que cela ouvre ?

Faites-vous des liens entre différentes situations  ou sujets ? 

Pensez-vous que les choses doivent :

  •  être simples ?
  • rapides ?
  • belles ?
  • authentiques ?
  • drôles ?
  • émouvantes ?
  • claires ?
  • efficaces ?

 

 2. Ce que vous ne pouvez pas vous empêcher de faire.

Par exemple : 

  • Rire
  • Analyser
  • Aider les autres
  • Rêver
  • Chanter
  • Vous poser tout le temps des questions
  • Imaginer 
  • Prendre soin de
  • Essayer de comprendre les choses
  • Être sur le devant de la scène
  • Argumenter
  • optimiser
  • Faire des blagues
  • Essayer d’expliquer les choses
  • Trouver des alternatives
  • Observer
  • Critiquer
  • Poser tout le temps des questions aux autres
  • Passer votre temps à chercher comment améliorer les choses

Ensuite dans un deuxième temps, pendant les 30 mn que vous avez dégagé lors du défi n°2, détaillez les points 1 et 2 ci-dessus dans votre carnet (celui que vous avez déniché lors du défi n°1).

Ne vous demandez pas si ce sont vos talents ou pas, décrivez tout simplement, vos habitudes . N’hésitez pas à détailler, à noter des choses qui vous paraissent anodins, insolites ou bizarres.

 

Pourquoi cet exercice?

Nous savons tous que si l’on veut  acquérir une compétence, il faut s’entraîner, pratiquer.  Dans la majorité des cas, l’habitude crée l’aisance, la facilité. Ce qui renforce l’habitude elle-même. C’est un cercle vertueux.

Si vous voulez parler une nouvelle langue, il faut pratiquer. Il faut prendre l’habitude de la parler.

Si vous voulez  maîtriser  une danse, il faut prendre l’habitude de la pratiquer.

Si vous avez l’habitude de courir, ce ne serait pas surprenant qu’avec le temps vous courez de plus en plus vite, de plus en plus longtemps…

Par la pratique, l’entraînement, l’habitude, on peut acquérir de l’aisance, de la facilité, des aptitudes dans une activité donnée.

Pour acquérir de nouvelles capacités, aptitudes…il faut donc créer de nouvelles habitudes. Pour connaître vos capacités existantes, ce pour quoi vous avez du potentiel, vous devez scruter vos habitudes existantes.  Vous devez connaître ce que vous faites de façon régulière, avec aisance, sans forcer. 

 « Le génie est une habitude que prennent certains.  » Paul Valéry

 

Bonne semaine